Search

Infections nosocomiales

Une menace persistante contre la santé, la sécurité et l'efficacitéUne menace persistante contre la santé, la sécurité et l'efficacité

Les infections nosocomiales restent une menace pour la sécurité des patients, la réputation des hôpitaux et le risque de répercussions et sanctions financières.

Les mauvaises pratiques d’hygiène des mains de la part du personnel médical continuent de jouer un rôle important dans la propagation de pathogènes, ce qui entraîne la transmission d'infections nosocomiales. La mise en place de bonnes pratiques permet de faire une différence notable en augmentant les niveaux d’hygiène et en réduisant le nombre d'infections nosocomiales.

  • Norme universelle – Respecter les directives relatives aux « 5 moments pour l'hygiène des mains » recommandées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour une norme plus rigoureuse relative au comportement en matière d'hygiène des mains dans les hôpitaux
  • Surveillance et feedback – Proposer un feedback pertinent et utile au personnel hospitalier pour entraîner un changement positif et durable des comportements en matière d'hygiène des mains
  • Santé de la peau – Associer hygiène et soins cutanés pour améliorer la santé de la peau du personnel hospitalier et réduire les obstacles qui empêchent les bonnes pratiques de l'hygiène des mains

Prévalence des infections nosocomiales

La méthode traditionnelle d'observation directe permettant de mesurer le respect des règles d’hygiène des mains est connue pour être imparfaite et peu fiable : les taux de conformité à l'hygiène se trouvent gonflés de 30 %.1

Selon le CDC, l'OMS et la Commission mixte, la véritable conformité à l'hygiène des mains est inférieure à 50 % dans la plupart des hôpitaux.2

La condition des mains du personnel de santé peut représenter un obstacle important à la conformité à l'hygiène des mains.

Impact des infections nosocomiales

Le coût direct moyen global des infections nosocomiales s'élève à 4 300 £.3
 

Les infections nosocomiales coûtent au NHS un total de 1 milliard £ par an.

Le coût total moyen pour un employeur dont les employés souffrent d'affections cutanées liées au travail non signalées est estimé à 2 000 £ par an. 4

1 Srigley, J. A., et. al. (7 juil. 2014) Quantification of the Hawthorne effect in hand hygiene compliance monitoring using an electronic monitoring system: A retrospective cohort study. BMJ Quality and Safety, 1-7.  2 Joint Commision 2015.  3 House of Commons Public Accounts Committee: Reducing Healthcare Associated Infection in Hospitals in England.​ 4 Journal of Environmental Medicine 5 Thyssen J.P. et al; Contact Dermatitis 2010; 75-87.​